Les légendes se perpétuent à  Kette-Adene

Les légendes se perpétuent à Kette-Adene

"Éminent et empathique, un signal et une pyramide solitaire à finir"‌‌ - Traduction libre de Théodore Winthrop 1856

Il y a des montagnes qui nous marquent indéfiniment. Pour certains c'est la plus haute montagne du monde, pour d'autres c'est la plus haute montagne du Maine en hiver, le mont Kathadin. Estski fait partie de cette deuxième espèce qui ressent un profond sentiment d'appartenance à ces montagnes, tantôt mal aimées pour les conditions de neige et le froid parfois mordant, tantôt trop petites pour certains.‌‌ Après trois hivers en ligne pour Tom Thierus sur cette montagne, les idées sont maintenant claires, la retranscription l'est moins. Mais une chose est sûre, il serait difficile de se passer de cette montagne pendant la saison hivernale et de sa fabrique de légendes...

Photo : Thomas Thiery

En 1689, la plume de John Giles rapporte quelques propos issus des peuples autochtones du Maine.‌‌ Il paraît que trois jeunes hommes ont voulu un jour gravir cette montagne. Ils ont mis trois jours et demi, puis se sont sentis complètement désorientés et en plein délire. Une fois leurs esprits retrouvés, ils sont redescendus en moins d'un jour. Ils étaient alors convaincus que le génie de l'endroit les avait ensorcelés et que les esprits étaient présents. Ils n'y sont jamais retournés, ni même leurs congénères.

Photo : Thomas Thiery - Skieur Charles Bernier

Il parait même qu'une jeune femme du nom probable de Red Rose de la tribu des Passamaquoddy se serait mariée avec l'esprit de la place. La légende dit qu'elle se promenait dans les bois lorsque l'esprit lui dit: "Je sais ce que tu veux, tu veux me marier".  Se faufilant à travers les roches, portée sur l'épaule de l'esprit, ils arrivèrent à l'entrée de la montagne. Une petite fille et un petit garçon naquirent de cette union. Les années passèrent et la maison de Red Rose lui manquait terriblement. L'esprit lui donna alors quelques herbes pour la rendre plus jeune et belle. Il donna aussi des pouvoirs aux enfants: à sa fille, si elle passe sa main devant sa bouche ses paroles se réaliseront, et au garçon, tout ce qu'il pointe avec son doigt mourra. Revenus dans la tribu, c'était la famine et la légende dit que le petit garçon et la petite fille résolurent ce problème avec leurs pouvoirs.‌‌ Et Red Rose retourna à la montagne en redescendant tous les 100 ans voir sa tribu.

Photo : Thomas Thiery

Dernièrement on a pu entendre dans le bunkhouse (refuge), de la part de skieurs qui ont transmis cela à des professeurs de ski nordique ultra en forme du Vermont, qu'il y aurait des "crazy french guys" qui ont skié Chimney Couloir et je pense que c'est vous. Ils dorment en lean-to dans le froid et n'ont pas assez d'alcool. La réponse fut un grand "maybe". Même quand ce n'est pas une première, les légendes se fabriquent car cette montagne est spéciale. Elles se transmettent de bouche à oreille au gré des rencontres fortuites. La promiscuité relative avec les habitants temporaires de Chimney Pond, les ouï-dire sur la stabilité de la neige et les compétences de chacun font de cet endroit un vivier perpétuel de légendes temporaires ou éternelles. Neige stable ou instable? Déjà skié ou pas? Avalanches sur tous les aspects ou pas? Une visite ne vous suffira pas pour répondre à toutes ces questions. Une chose est sûre: préparez-vous au pire et vous aurez le meilleur, même en camping d'hiver.

Photo : Thomas Thiery - Skieur Charles Bernier

Cette montagne n'a pas fini de fabriquer des légendes, surtout pendant la saison hivernale. Son approche relativement longue resserre les liens entre les vaillants alpinistes qui espèrent tous dompter le colosse de pierres et ses esprits. La tradition orale bien présente véhicule les exploits et les mésaventures des semaines précédentes. Aucune information claire n'est cependant prononcée. Le conditionnel est alors abusivement utilisé: il paraît que, je crois qu'ils étaient là quand l'avalanche s'est produite, il me semble que c'était des professionnels...‌‌ Le maître-mot: fais attention, mais fais-toi plaisir.‌‌

Deviens membre

Les légendes n'ont pas fini de s'écrire sur cette montagne en hiver. Majestueux, uniques et au milieu de nulle-part, les pics Baxter, Chimney et les autres garderont toujours une certaine part d'énigme.

Photo : Thomas Thiery

Pour encore plus d'histoires sur cette montagne, voici notre précèdent article.

Toutes les légendes sont une traduction et adaptation libre du livre :
John W. Neff, JWN. (2006). Katahdin an Historic Journey. Appalachian Mountain Club Books.

Tu veux ne plus râter un seul article!

Inscris-toi à l'infolettre

Bravo! Regarde tes courriels pour confirmer ton adresse d'inscription