Plan à la con

Plan à la con

Chez EstSki on aime se persuader que nos plans sont toujours ce qu'il y a de mieux à faire. Au début de saison, on a souvent les jambes qui « shakent » à l'annonce des premiers flocons. C'est à ce moment-là qu'on élabore des plans à la con.

OpenStreetMap

On est en novembre et ça fait deux jours que le gazon dans les montagnes vertes a été recouvert par une fine couche de neige. Les réseaux sociaux s'énervent, c'en est trop, on ne veut pas être les derniers des crinqués à skier cela. Revenons sur la genèse du plan à la con.

  • Étape 1 : Réduire l'impact sur la job, skier une demi-journée
  • Étape 2 : Aller dans un endroit sûr pour skier
  • Étape 3 : Essayer de trouver des partenaires
  • Étape 4 : Prévenir la job
  • Étape 5 : Exécuter le plan


Photo : Thomas Thiery - Skieur : Charles Trudeau

Voici ce que donne le plan :

  • Départ raisonnable à 3h du matin des Laurentides
  • Récupérer le partenaire à 5h à Montréal
  • Arrivée à 6h30 dans les montagnes vertes
  • 8h00 premiers faceshots
  • Skier jusqu'à 10h30
  • Briser le silencieux de l'auto
  • Trouver un garage
  • Publier les photos du matin et dire à la planète que c'était la meilleure chose à faire
  • Travailler dans un café l'après-midi avec son habit de ski
  • Revenir dans les Laurentides le soir

Photo libre de droit