Bulletin météo du 16 février: c'est le temps d'en profiter

Bulletin météo du 16 février: c'est le temps d'en profiter

Après l’une des meilleures semaines de la saison au niveau des accumulations de neige, tous nos secteurs montagneux au Québec sont maintenant skiables. Malgré les journées de soleil et celles près du point de congélation, le ski hors-piste est à son meilleur au Québec en ce moment.

Il y a de la neige, il y a une bonne base et en prime c’est bien poudreux sur tous nos secteurs montagneux en ce moment. Profitez bien de la marée haute !

La tempête de la semaine dernière aura sauvé la saison sur les secteurs des Cantons-de-l'Est. En fin de compte, le système est passé légèrement plus au nord et a été beaucoup plus puissant que prévu. Cela a eu pour effet d'apporter une jolie bordée sur l'ensemble de nos secteurs et des conditions que l'on pourrait presque qualifier de blizzard vendredi dernier. Des chutes de neige de 5-6 cm à l'heure ont été rapportées en Montérégie en après-midi. C'est les secteurs de la Mauricie et la région de Québec qui ont finalement reçu le plus de neige par rapport a cet évènement, avec des totaux allant jusqu'à 60 cm de neige. Les autres auront pu profiter d'un 30-45 cm généralisé en fin de semaine dernière. Pour les secteurs toujours en manque de neige, cela fut la tempête parfaite. La neige et le verglas au début a pu recouvrir une bonne partie des obstacles toujours présents et la neige plus dense tombée le lendemain a vite fait oublier la pluie et la croûte. Nous avons ensuite eu droit a une petite surprise lundi, alors qu'un système qui devait être sans grande histoire ait superforme. Malgré la température plutôt élevée, les secteurs du sud, de la région de Québec et du Saguenay ont pu profiter d'une quinzaine de cm surprise en début de semaine. Le système de jeudi aura finalement été beaucoup moins important que prévu et a également passé beaucoup plus au nord que les modèles le suggéraient. Cela a eu pour effet d'apporter un peu de pluie verglaçante sur les Greens à partir du mont Mansfield vers le sud. Les régions de Québec et de Charlevoix ont toutefois pu accumuler une quinzaine de cm encore une fois. En gros, on retrouve des conditions de type « dust on crust » sur les secteurs les plus au sud et les conditions deviennent plus profondes lorsque l'on approche la ville de Québec. Malgré la légère croûte, le ski reste agréable dans le Sud puisque celle-ci contribue à garder un bon momentum et défonce facilement. Le soleil de vendredi ne semble pas avoir affecté la neige en face sud, mais il serait possible de retrouver une légère croûte de soleil sur les endroits plus exposés en journée samedi.

Court terme :

Peu d'action pour les prochaines heures. On devrait voir des averses de neige au cours de la journée aujourd'hui relier à un front froid. Le tout devrait cesser en soirée. Aucune accumulation notable prévue. Lundi sera frais, quoique toujours confortable. Les températures continueront de grimper au cours de la soirée et de la nuit.

Moyen terme :

Le système de mardi-mercredi selon le modèle européen

On surveille un système en provenance du mid-ouest américain qui nous affectera au cours de la journée mardi. Les précipitations pourraient commencer en matinée sur les secteurs plus à l'ouest et devraient progresser vers l'est au cours de la journée. Peu d'accumulations sont prévues reliées à ce système. On parle d'au plus une dizaine de cm dans la région de Québec et les Laurentides. Les modèles débattent toujours de la trajectoire du système. Puisque le centre de la dépression devrait passer dans la vallée du Saint-Laurent, il ne serait pas impossible que la pluie remonte sur le nord des Greens et même les secteurs de Sherbrooke mardi soir. Le tout sera à surveiller au cours des prochains jours. Après ce système, on aura droit à une nouvelle intrusion d'air arctique qui fera plonger les températures et sonnera la fin de ce pattern plus actif.

Le système de mardi-mercredi selon GFS

Long terme :

La fin de semaine s'annonce plutôt calme. Les températures seront à la hausse et l'on pourrait voir des averses de neige dans la journée de samedi. Les Greens et les montagnes de Charlevoix pourraient voir un peu de précipitations reliées à un soulèvement orographique dans la nuit de samedi à dimanche. C'est à surveiller. Sinon, on dirait bien que le mois de février pourrait se terminer sans vague de froid prolongée cette année. En effet, notre vortex polaire devrait rester bien puissant et définit au cours des prochains jours et semaines ce qui gardera l'air froid au nord.

Notre vortex polaire qui est habituellement sous forme plus elliptique ou carrément scindée en deux comme l'an passé est bien rond due à sa puissance. Cela garde l'air froid vers le pôle et limite les températures froides que l'on aurait pu connaître cet hiver.

Combiné à cela, l'absence de blocage à l'océan limitera le nombre de systèmes qui nous atteindront. On surveille par contre notre NAO qui pourrait momentanément passer au positif vers le milieu de la semaine prochaine. Il ne serait pas impossible de voir l'action reprendre à ce moment. Les dates du 26 au 28 sont à surveiller. Plus loin encore, on surveille la progression d'un pattern de circulation atmosphérique dont on vous a parlé quelques fois cette saison, le Madden Julian Osciliation. Pour ceux qui espéraient skier longtemps au printemps, les nouvelles ne sont pas très bonnes. Celui-ci pourrait encore une fois passer les phases qui nous avantagent côté froid et neige au cours des prochains jours et repasser directement en phase 4. Considérant que le mois de mars approche, on pourrait possiblement manquer de temps avant la fin de la saison pour que le MJO revienne en territoire avantageux pour nous. Si la vigueur du vortex polaire persiste, la saison 2019-2020 pourrait se finir de manière assez monotone sur les secteurs plus au sud. On vous en dit plus au dernier bulletin.

noooo y u do dis