Bulletin météo du 7 janvier 2020: le vrai début de l'hiver ?

Bulletin météo du 7 janvier 2020: le vrai début de l'hiver ?

On commence ce bulletin en vous souhaitant une bonne année. En espérant que vous ayez pu profiter des chutes de neige des derniers jours. Presque deux semaines se sont écoulées depuis le dernier bulletin et on en aura vu de toutes les couleurs finalement pendant les vacances. J’ai malheureusement dû prendre une pause prolongée à cause d'un incident.

Donc en résumé la tempête qui nous aura touchés le 27 et 28 décembre aura finalement réduit le couvert de neige pratiquement à néant dans le sud du Québec et en Nouvelle-Angleterre. Pendant ce temps, le verglas faisait des siennes sur la rive nord dans la région de Québec, Charlevoix, au Saguenay et au Lac-Saint-Jean. La ligne pluie-neige s’est effectivement déplacée bien au nord de ces régions pour arrêter quelque part dans les environs de Forestville. La Côte-Nord (on parle de vous 😱) a accumulé une vingtaine de cm, tout comme les secteurs de la Baie des Chaleurs. Le jackpot aura clairement été les montagnes de la Gaspésie, alors que des accumulations jusqu’à 50 cm ont été rapportées. Le tout a fortement été soufflé du Nord-Ouest, laissant la croûte exposée dans l’alpin ainsi que sur les faces les plus exposées. Ensuite, la dépression du 31 décembre, 1er et 2 janvier aura laissé une vingtaine de centimètres sur les secteurs du sud du Québec ainsi qu’en Estrie. La déception fut assez amère le 31 au matin dans les Greens jusqu’à Sutton où le grésil et le verglas avaient fortement coupé dans les accumulations laissant un 5-10 cm de neige bien dense. Pendant ce temps, les skieurs profitaient d’une trentaine de centimètres de poudreuse à Orford et Owls Head. Il aura fallu attendre jeudi matin avant de voir les totaux finaux sur les sommets des Greens dus à un évènement de soulèvement orographique prolongé. Des rapports de 30 à 50 cm de poudreuse légère nous sont parvenus de ces régions avant qu’un redoux ne gâche le tout juste avant la fin de semaine. En effet, on a pu constater une croûte bien présente jusqu’à environ 800 m d’altitude sur le nord des Greens en face nord et il aura fallu grimper assez haut dans les Laurentides pour échapper à la croûte. Les dégâts se seraient limités aux basses altitudes dans la région de Québec et Charlevoix. Le bulletin d’Avalanche Québec ne fait pas mention de dégel, donc on suppose que la Gaspésie s’en est sortie aussi. Par après, un joli 10-15 cm s’est accumulé samedi sur les montagnes du sud du Québec et les Greens ce qui a donné des conditions plutôt acceptables à basse altitude malgré le dégel. Il est à noter que la quantité de neige au sol à basse altitude reste assez mince sur la plupart des régions mis à part au Saguenay, sur la Côte-Nord ainsi qu’en Gaspésie. Si vous sortez en conditions marginales, est préférable de bien connaître ce qui se trouve sous la neige afin d’éviter une tuerie de matériel ou de mauvaises chutes. Soyez prudents, le meilleur de la saison est encore à venir.

Court terme :

Peu d’action en vue à court terme. Une dépression côtière manquera de peu nos secteurs mercredi et jeudi, mais laissera tout de même des précipitations sur nos secteurs montagneux. On attend au mieux une dizaine de cm sur l’ensemble des secteurs du Québec et peut être un peu plus sur le nord des Greens. Jeudi sera froid à première vue avant un redoux accompagné de neige vendredi.

La dépression de ce samedi

Moyen et long terme :

L’incertitude règne à partir de la fin de semaine. En effet, on surveille un possible cycle de plusieurs tempêtes qui changera grandement l’allure des conditions en peu de temps à partir de samedi. Un anticyclône se positionnera au large de la côte est et déplacera le storm track sur nos secteurs. Le problème c’est que l’on constate un désaccord assez marqué sur les modèles en ce lundi soir. En principe, on devrait voir 3 dépressions du Texas se relayer et apporter des précipitations sur l’ensemble de nos secteurs. La première nous affectera samedi et dimanche, la deuxième suivra dans les heures qui suivent lundi et mardi et le tout se terminerait avec une dernière dépression autour du 15-16-17 janvier. Il y aura de la neige, du verglas ainsi que de la pluie. Il est difficile d’être plus précis puisque les suggestions des modèles vont de la neige pour l’ensemble du Québec jusqu’à la pluie jusqu’à Baie-Comeau le même jour. Les modèles ont encore du mal à saisir l’évènement donc on devrait avoir un accord quelque part entre les 2 scénarios au cours des prochains jours. Ce que l’on peut dire, c’est que les dépressions les plus pluvieuses seront celles de cette fin de semaine et celles du 15-17 janvier. Il faudra attendre des précisions dans les prévisions pour en dire plus. Sinon on constate que l’évènement de réchauffement stratosphérique dont on vous parlait au dernier bulletin se produira bel et bien. À première vue, le vortex polaire sera déformé à notre avantage à partir de la mi-janvier. Cela pourrait vouloir dire que l’on pourrait voir les températures chuter de manière assez marquée vers le milieu de la semaine prochaine. Une telle masse d’air froid tiendrait la pluie bien au sud et nous donnerait en principe une belle fenêtre pour profiter des conditions sur plusieurs jours.

Le vortex polaire qui est déformé
Le froid qui s’envient

On vous fera une mise à jour sur ce qu’il s’en vient lorsqu’on aura des mises à jour probablement au cours de la fin de semaine. Suivez nos stories Instagram et Facebook pour des mises à jour en temps réel de nos contributeurs et de la communautée !

Bon ski !