Banc d'essai de barres tendres québécoises gelées

Banc d'essai de barres tendres québécoises gelées

Pendant la saison de ski, un cinquième groupe alimentaire s’ajoute au guide alimentaire bas-canadien : les barres tendres. Pendant une longue journée d’hiver ou bien une expédition, les fruits et les légumes ne résistent pas très bien aux rigueurs du climat. Les barres tendres, un peu mieux, mais en attendant d’avoir une assurance dentaire pour tous au Québec, il vaut mieux faire un choix avisé. Pour éviter se briser les dents sur une barre gelée, nous vous avons préparé un banc d’essai à la sauce Estski. Comme nous favorisons toujours le local, seulement des barres tendres québécoises sont testées.

La démarche

Le marché de la barre tendre est en pleine expansion au Québec. De plus en plus de compagnies se lancent en affaires avec des concepts différents pour se démarquer de la compétition des gros joueurs internationaux. Pour se retrouver, une visite sur des Aliments du Québec, un organisme sans but lucratif (comme nous !) dont la mission est de promouvoir l’industrie agroalimentaire d’ici, nous a permis de faire une liste exhaustive des producteurs. Après les avoir tous contactés, six ont généreusement accepté de se prêter au jeu : Bon Vivant, Kronobar, Näak Bar, NatureZen, Omax et SnackTonik. Présentation rapide de chacun ci-dessous :

Bon Vivant

« Nous avons lancé Bon vivant avec une vision claire : Chanvre, simplifié. À travers nos produits, il existe une harmonie entre les bienfaits nutritifs et les plaisirs simples. Nous aimons cette plante comme elle nous aime. Notre promesse est de continuellement innover dans le domaine du chanvre alimentaire, afin d’aider les gens à profiter de ses bienfaits. » - Bon Vivant

Kronobar

« Je suis, Rose-Marie Jarry, athlète, chef pâtissière et fondatrice de Kronobar. Je souhaite profondément offrir et inspirer le plaisir, la santé et la performance à travers mes recettes et ma gamme de produits Kronobar.

Chaque produit a été conçu afin de s’adapter aux besoins spécifiques du corps au moment précis de la demande en énergie et en protéines. Que ce soit dans la pratique d’un sport ou simplement pour apporter un support énergétique intelligent durant la journée. » - Kronobar

Näak

« Naak est une jeune compagnie québécoise aspirant à démocratiser la consommation d’insectes. Nous faisons partie de la génération Y, une génération qui a grandi dans un contexte de prise de conscience de notre impact sur l’environnement et de l’importance de notre manière de consommer. Ainsi, nous nous sommes toujours sentis concernés par le développement durable et la consommation responsable. » - Näak

NatureZen

« À NatureZen, nous avions à cœur de développer des barres protéinées de haute qualité, 100 % biologiques et végétales, sans édulcorant ni arôme artificiel, respectant les ratios de protéines, graisses, fibres et sucres, afin de faciliter une digestion optimale et apporter un soutien durable à notre énergie… De plus, la nouvelle formule est maintenant sans allergène majeur. Tout un défi ! » - NatureZen

Omax

« Jean-Pierre est un cycliste de performance depuis plus de 25 ans. Grâce à son expertise culinaire et à sa connaissance approfondie des besoins énergétiques des athlètes professionnels, il a collaboré à la création de la gamme OMAX. C’est avec fierté que nous pouvons dire que nos produits sont préparés au Québec, avec des produits frais et sans agents de conservation ! » - Omax

SnackTonik

« Nos délicieuses barres tendres et céréales croquantes sont végétaliennes et faites à partir d’ingrédients naturels et biologiques. Conçues sans noix, gluten, ni produits laitiers, elles sont une collation idéale pour les petits et les grands et ont été élaborées avec l’aide d’une nutritionniste. » - SnackTonik

Les produits québécois en environnement de test (Photo : Pierre-Olivier Bédard)

Le test

Le but d’un test étant d’avoir des résultats comparables, il fallait développer une méthodologie pour geler nos barres. Par -20 degrés, il y a une grosse différence entre une barre tendre qui reste dans sa poche de pantalons (on recommande) que dans son sac à dos toute la journée (on ne recommande pas).

Considérant la grande variété de saveurs offertes, 2 saveurs de chaque fabricant ont été testées, soit une au chocolat et une autre aux fruits. Pour chacune des saveurs, un test a été réalisé à température pièce pour connaître le goût et la texture des produits.

Par la suite, c’était le tour au congélateur pour une heure. À ce moment une autre série de données est compilée concernant l’évolution du goût et de la texture au froid. Comme certains produits ne présentaient pas de dégradation flagrante, il a été décidé d’ajouter une ronde au congélateur pour une durée totale de 3 heures au froid.

Allergènes

La plupart des fabricants produisent des barres qui sont consommables par les gens allergiques au gluten, aux noix et même ceux qui cherchent des options véganes (Bon vivant, Kronobar, NatureZen et Snack Ton!k). Se référé à l'emballage de chaque produit pour en être certain!

Informations nutritives

En attendant que les barres gèlent, j’avais amplement le temps de regarder les valeurs nutritives de chaque produit. Comme les barres n’ont pas toutes le même poids par portion, j’ai rapporté les unités par portion uniforme de 50 grammes. De cette façon, les informations sont comparables.

Au niveau des calories, ça varie entre 167 calories/50 g pour la NatureZen à 200 calories/50 g pour une Bon vivant, qui porte bien son nom dans ce cas. Grosso modo, ce ne sont pas de très grands écarts, le but est quand même de fournir de l’énergie.

Un aspect de plus en plus populaire est de s’attarder à la quantité de protéines dans les aliments, dans ce cas, il y a beaucoup de variation entre les barres. Les Kronobar ont seulement 2 grammes de protéines, alors que le NatureZen en a 14 ! Ce sont les deux extrêmes, car les autres barres se situent entre 5 et 8 grammes/50 g.

Au niveau des glucides (sucres), les Kronobar offrent le plus d’énergie utilisable rapidement pour un petit boost d’énergie avec plus de 20 grammes par barres. Intéressant à noter que c’est des glucides provenant de sucres 100 % naturels (aucun sucre ajouté). À l’autre bout du spectre, les barres Bon Vivant offrent seulement 6 à 8 grammes de glucides.

J’ai fait la même chose pour le prix (prix pour 50 g), en prenant l’information directement sur le site de chaque fabricant, généralement pour une boîte de 12 barres. Les prix tournent autour des 3 $ par 50 grammes pour chaque produit, sauf pour les barres Omax qui sont presque deux fois moins chères que les autres à 1,49 $/50 g.

Le tableau comparatif ci-dessous présente les valeurs nutritives de chaque produit et donne aussi de l’information sur les gras et les fibres qui n’ont pas été présentées précédemment:

Tableau des valeurs nutritives

Les résultats

Une fois les barres gelées, ont peu entrer dans le vif du sujet: le goût et la texture. Je vais passer 1 par 1 les fabricants en donnant mes impressions de chacun. Par la suite, un tableau récapitulatif présente les résultats de manière qualitative à la façon des hôtels: 1 étant le pire et 5 étant le mieux. Se rappeler que ce test est très subjectif et dépend des goûts du testeur.

Bon Vivant

J’ai bien aimé les barres de Bon Vivant, surtout celle aux « Pommes & Cannelle ». Il y a un léger goût de chanvre qui demande à être développé pour le consommateur, ce qui me convient personnellement. Pour un non-initié, la cannelle le couvre plus efficacement.

La texture est différente de tout ce qui se retrouve dans le test, il n’y a pas trop de « liant » entre le riz et le quinoa soufflé, mais tout de même très agréable. Ce qui fait qu’après 1 h ou 3 h au congélateur, le tout n’est pas un bloc de glace et encore possible à manger sans trop d’effort.

Kronobar

À température pièce, la texture ressemble à une barre de fruit, donc relativement familier. Au niveau du goût, la barre « Abricot Canneberge » est ma favorite du test ! Celle « Chocolat Espresso » plaira aux amateurs de café noir comme notre logo.

Après 1 h au congélateur, la barre est encore meilleure fraîche selon moi. Après 3 h, pas de dégradation majeure de la texture, ça semble être un succès !

Näak

Ce qui distingue les barres Näak, c’est vraiment l’utilisation de protéines de grillons ! Nécessairement, cela a un impact sur le goût. Personnellement, je n’ai pas eu le temps de bien l’apprivoiser pendant le test, mais je vais continuer à essayer, car je trouve le concept super intéressant.

Au niveau de la texture, les barres sont plus courtes et plus épaisses qu’une barre classique. Ce qui fait qu’elles résistent mieux au froid. Après 3 heures au congélateur, ce n’était même pas proche de commencer à être gelé. De l’avis d’un membre contributeur d’Estski, elles ne gèleraient jamais ! À voir !

NatureZen

Les barres NatureZen possèdent pratiquement toutes les certifications imaginables, c’est assez impressionnant. Le goût est intéressant et ça soutient bien pour une collation.

Par contre la texture au froid est très problématique, même après seulement 1 heure au congélateur, celle-ci c’était considérablement dégradé. Après 3 heures au congélateur, c’était presque impossible de prendre une bouchée. Ce sont les barres qui ont le moins bien performé à ce niveau dans le test.

Omax

Les produits Omax divergent un peu des autres produits dans le test, car on ne dirait pas des barres tendres à proprement parler et c’est une bonne chose. C’est ce qui donne le plus l’impression de manger de vrais aliments, c’est bon ! Après du temps au congélateur, rien n’a changé au niveau de la texture. Par contre, comme il n’y a aucun agent de conservation, c’est probablement le produit qui aura la durée de vie la plus courte si vous l’oubliez au fond de votre sac à dos.

SnackTonik

Le fabricant se démarche en n’emballant pas ses produits de manières individuels, on aime ! Le goût ne se dégrade pas après du temps au congélateur. Comme les barres sont très minces, même si elles deviennent froides ou dures au froid, ce n’est pas un problème de les réchauffer directement dans sa bouche. Il n’y a donc pas vraiment d’incidence à être exposé au froid.

Tableau des résultats

Conclusion

Au final, avec le nombre de fabricants québécois et la diversité de saveurs offertes, ça reste une question de goût ! À votre prochain tour à l’épicerie avant une sortie, pourquoi ne pas favoriser de manger local ? Pour le goût, l’économie, ou l’environnement, c’est gagnant pour tous ! Certainement une bonne résolution pour 2020.

Merci à Bon Vivant, Kronobar, Näak Bar, NatureZen, Omax et SnackTonik de s’être prêté au jeu et bonne continuation !

Pour commander directement tes barres et encourager Estski pour cet article gratuit, passe par nos liens d’affiliations Amazon ci-dessous. Tu pourras goûter les barres et soutenir Estski en même temps.

Näak :

Bon vivant :

Kronobar :