C'est quoi au juste Whisjack?

Un nouveau venu cette année dans le paysage du ski hors-piste québécois est le projet Whisjack. Implanté au Massif de Charlevoix, il s’agit d’une filière de l’entreprise Pleine Montagne Lab fondé en novembre 2016. À l’affût de tout ce qui se trame, l’équipe d’EstSki s’est demandé : « c’est quoi au juste Whisjack ? » Nous avons contacté Frédéric Blouin, président de Pleine Montagne Lab et directeur général pour Whisjack, Michel Bisson, directeur des opérations pour Pleine Montagne Lab et Guillaume Philippe, directeur évènements et communautés pour Whisjack. Ils ont répondu à nos interrogations.

Pour Frédéric Blouin, le concept Whisjack s’articule autour de trois thèmes :

  • L’éducation sur la culture de montagne.
  • L’organisation d’événements.
  • Le développement de secteurs skiables.

La philosophie de l’organisation est résolument freeride, comme l’indique son hashtag #stayhumbleridebig. L’entreprise a pris en charge l’ensemble des activités hors-piste du Massif de Charlevoix, incluant le mont Liguori.

Whisjack photo de présentation

Éducation

L’éducation a une place centrale dans Whisjack. Le but est de devenir un camp de base pour la culture de montagne au Québec. L’objectif est de développer les compétences nécessaires pour que des skieurs de station puissent s’aventurer dans l’arrière-pays et la haute-montagne en toute sécurité. À l’heure actuelle, cela se traduit par un cours d’introduction au hors-piste, le cours de sécurité en avalanche (CSA niveau 1) et le cours de secourisme en milieux éloignés 20 heures de la Croix-Rouge. L’entreprise offre également un service de guide qui se limite actuellement au secteur du mont Liguori pour les nouveaux venus au Massif de Charlevoix. Instaurer un code éthique de conduite sur la montagne est dans les boîtes pour assurer la sécurité des usagers.

Événements

Un autre aspect important est l’organisation d’événements axés sur le freeride. Le prochain en liste est le Défi des montagnes, le 28 janvier, en partenariat avec le Salon du Backcountry et le Carnaval de Québec. Chapeautée par SkimoEast, la course du Massif se distingue par une catégorie Freeride où le chronomètre est un peu moins important. Une épreuve plus décontractée de 7 kilomètres qui mise plus sur l’ambiance. Le trajet de cette nouvelle course est en jaune sur la carte ci-dessous. Pour ceux qui désirent relever le défi du grand trajet, il est possible de s’inscrire dans la catégorie freeride si votre équipement (ski, fixations et bottes) pèse plus de 12 livres. Il est encore possible de s’inscrire avec le lien suivant ou bien le jour de l’événement avec un supplément de 10$.

Tracé du parcours du Défi des montagnes 2017, Massif de Charlevoix

Développement

En plus du mont Liguori, Whisjack entend développer un vaste secteur hors-piste à l’autre extrémité de la montagne. La superficie potentielle du territoire serait de 2,5 kilomètres linéaires à l'ouest la station du Massif de Charlevoix et porterait le nom de secteur Maillard. À titre de comparaison, le mont Lyall dans la Réserve faunique des Chic-Chocs permet des descentes sur approximativement 700 mètres linéaires. Les dénivelés varient entre 300 et 750 mètres sur la rive du fleuve. Une quantité considérable de skieurs pourront sans aucun doute trouver de la neige pour répondre à leur soif de «faceshots». La proximité avec les grands centres attirera probablement les foules. Heureusement, il y a une volonté de développer le secteur pour qu'il soit accessible uniquement pour la remontée en peaux de phoque. En d’autres termes, d’en faire du vrai backcountry et non du sidecountry comme il est offert en ce moment à la station. De plus, la quantité de skieurs sera limitée par un système qui reste à déterminer. À l’heure actuelle, les dirigeants tentent d’obtenir les autorisations nécessaires pour commencer l’aménagement à l’été et à l’automne 2017.

Deux surfeurs des neiges dans le terrain du Massif de Charlevoix

Communauté

Bien que Pleine Montagne Lab soit une société privée à but lucratif, il y a une détermination pour que le développement se fasse en partenariat avec la communauté du ski hors-piste québécoise. De ce fait, il se fera par étapes, en prenant des petits pas vers l’avant en consultant les parties prenantes concernées et en assurant la sécurité des usagers. Une carte de membre est disponible au coût de 25$. Pour l’instant, cela donne concrètement une bonne tape dans le dos et des rabais sur les activités offertes par Whisjack et à la boutique du Massif. Il est important de mentionner qu’elle ne donne pas le droit d’effectuer l’ascension en peaux de phoque du domaine skiable, que ce soit dans la station ou dans le secteur du mont Liguori. Cela est dû au fait qu’il n’y a pas de sentier de remontée balisé à l’heure actuelle.Dans le futur, cette carte devrait donner accès à une chambre des membres pour discuter de l’orientation à prendre pour l’organisation. Des représentants de cette chambre pourraient potentiellement être appelés à représenter la communauté sur le conseil d’administration de Pleine Montagne Lab.

Merci à Frédéric Blouin, Michel Bisson et Guillaume Philippe d’avoir pris le temps de discuter avec nous. Bon succès !

Photos courtoisie de Whisjack