Grosse soirée de films de ski à La Sala Rossa

Bières, faceshots et généreux prix de présence. Rien de mieux pour rassembler les mordus du backcountry de la région de Montréal dans une seule salle.

Mercredi dernier, La Cordée Plein Air organisait sa soirée de film SKI POW à La Sala Rossa, au sud de leur boutique sur Saint-Laurent. C’était pour moi l’occasion parfaite de reprendre contact avec mes ski buddies et de jaser de l’hiver qui approche en partageant une bonne bière. J’y suis donc allé et je confirme que la soirée a été un franc succès.

Salle vide avant que cela se remplisse Photo : Vincent Hamel

L’ouverture des portes était 18:45, soit 45 minutes avant la présentation du premier film. Il n’a fallu qu’une vingtaine de minutes avant que toutes les chaises ne soient prises. Les gens ont alors commencés à se regrouper en arrière, là où l’accès au bar était le plus rapide. Bref, tout le monde s’en est bien tiré!

Le bar de la Sala Rossa Photo : Vincent Hamel

L’ambiance était la même que celle que l’on peut retrouver à la base d’un chair lift au lendemain d’une grosse tempête de neige : on cherchait ses amis, on était tous content de se voir et on avait bien hâte que ça commence.

On a eu droit à trois présentations entrecoupées de prix de présence. Elles étaient toutes aussi bonnes les unes que les autres, mais pour des raisons différentes. La première était celle de la série DPS Cinematic. Un mot : Art! Les amateurs de cinématographie (dont moi) ont été gâtés! Chaque prise était unique, tout comme les agencements musicaux qui se distinguaient des clichés habituels. La présentation de Tight Loose, pour sa part, n’a pas dérivé de la formule gagnante de TGR : du ski hardcore avec des athlètes complètement débiles qui ont dominé l’Alaska comme jamais avant. Ce film là nous a fait rire 50% du temps et nous a laissé bouche bée les 50 autres. Finalement, la troisième présentation, de PVS, Backyards Project, nous a coupé le souffle en exposant les dangers du « ski de pente raide » (à prononcer avec un accent Chamoniard!). L’expression « no fall zone » a été redéfinie par le film, qui intègre autant l’influence du freestyle que de l’alpinisme.

Tirage au sort des lots Photo : Vincent Hamel

J’ai beaucoup apprécié l’initiative de La Cordée d’organiser cette soirée en collaboration avec Avalanche Québec. Les événements de ce genre se font plutôt rares à Montréal et la quantité de skieurs qui se sont déplacés pour celui-ci confirme l’intérêt qu’on y trouve dans notre ville. La sous-culture du ski de hors piste se développe et j’espère que ça aura un impact positif sur l’avenir d’Avalanche Québec. Cette soirée a d’ailleurs permis, avec la vente de billets de tirage supplémentaire, d’amasser 2 485$ pour l’organisme. La Cordée, merci et bravo encore!

Bon début de saison à tous.