Conseils de trip : Terre Neuve - Parc national du Gros-Morne

Après avoir passé une dizaine de jours dans le parc national du Gros-Morne à Terre Neuve, l'équipe EstSki a collecté quelques informations sur cet endroit, au cas où vous auriez le goût d'y aller vous aussi.

Le climat

Il y fait globalement un peu moins froid qu'à Montréal pendant l'hiver. Des cycles de gel/dégel sont observés chaque année. Pour notre séjour de début mars, les températures oscillaient entre 10 °C et -10 °C.

Côté précipitations, les bordées de neige dépassant 20 cm sont chose courante. La quantité de précipitations en neige sur la côte se situe aux alentours de 5 m, mais elle s’accroît rapidement avec l'altitude et l'éloignement de la côte, atteignant jusqu'à 10 m sur les hauteurs des monts Long Range. Durant notre séjour, nous avons par exemple observé une grande disparité dans le manteau neigeux entre Rocky Harbour (sur la côte) où il était inexistant et 1 m de neige au sol à Wiltondale (à 40 km de là vers le continent).

Parmi les grosses problématiques climatiques, il faudra compter sur le vent et les jours blancs (whiteout) et adapter les sorties en conséquence. Le vent dominant est du sud-ouest et il souffle régulièrement à plus de 80 km/h.

Killdevil bootpack Photo : Thomas Thiery - Rider : Olivier Dion - Lieu : Killdevil

Budget

  • En avion : 500$ - 600$ billet aller-retour Montréal - Deer Lake.
  • Par la route : le traversier coûte pour une auto 220$ aller-retour puis 84$/personne.
  • Location d'auto : 550$ à l'aéroport de Deer Lake pour une durée de 10 jours.
  • Hébergement : 20$ - 50$ par nuit en refuges, auberges de jeunesses à Rocky Harbour, Norris Point et Sally's Cove.
  • Restaurants : 15$ - 40$. On s'est laissé tenté par les mythiques restaurants Jungle Jim et Marie Brown.
  • Épicerie : même prix qu'au Québec. Deer Lake sera le point de ravitaillement le plus proche.
  • Bière : deux fois plus chère qu'au Québec.

On s'en est sorti pour 1300$ par personne mais on aurait pu le réduire à 1100$ en faisant l'impasse sur quelque confort.

Refuge - SWG Photo : Thomas Thiery - Lieu : Refuge Southwest Gulch

Quelques itinéraires

Le parc du Gros-Morne n’est pas un endroit très fréquenté en hiver : quelques skieurs nordiques, des motoneigistes, des raquetteurs, des gars qui pratiquent l'escalade de glace et quelques skieurs comme nous. En 10 jours, nous avons croisé uniquement des motoneigistes dans les endroits autorisés et quatre skieurs nordiques.

Le terrain skiable est important dans le parc, mais aussi en dehors. Toutefois, attention aux motoneigistes qui sont très présents sur l’ensemble du terrain potentiellement skiable. Gros-Morne, KillDevil, Big Hill et Rocky Barachois sont les montagnes à privilégier puisque la pratique de la motoneige y est prohibée. Une carte en bas de l'article vous aidera à situer les différents lieux présentés.

Sachez qu'il n'existe aucun bulletin d'avalanche disponible pour ce territoire, et les endroits qui sont présentés sont principalement dans du terrain avalancheux.

Chemin d'été Gros-Morne Photo : Thomas Thiery - Rider Olivier Dion - Lieu : Chemin d'été vers Gros Morne

1. Killdevil et Big Hill

Près de la route, nous avons trouvé trois beaux couloirs très larges et de 600 m de vertical sur Killdevil et Big Hill . Les pentes sont relativement constantes et de l'ordre de 30 °, orientées sud-ouest. Le vent dominant souffle donc souvent dedans. Nous y sommes allés lorsque la pente était sur la glace. Nous sommes montés en crampons et piolets, directement dans les couloirs. Nous vous le déconseillons si vous avez des doutes sur la stabilité du manteau neigeux. L’accès est également possible par une forêt plus ou moins ouverte sur l'épaule.

Un des couloirs de KillDevil Photo : Thomas Thiery - Lieu : Killdevil vue d'un couloir

2. Gros-Morne

L'incontournable Gros-Morne possède de belles lignes de 200 m à 400 m de vertical. L'approche pour arriver à la base de celui-ci est de 4 km avec 320 m de vertical. Dépendamment des conditions, vous pouvez ensuite contourner la montagne ou monter directement dans la face sud-ouest. Nous avons peu exploré, mais nous sommes montés dans la face sud-ouest qui était sur la glace, et nous sommes allés skier la face sud-est pour y trouver un beau bol et de la belle neige. Les pentes varient de 25 ° à près de 40 ° vers le sommet. Encore une fois, attention aux avalanches.

Vue de Gros-Morne l'hiver Photo : Thomas Thiery - Rider : Olivier Dion - Lieu : Gros-Morne face sud-ouest

3. Tablelands et Trout Bowl River

Ce bol est extrêmement célèbre pour le ski de printemps, car il est chargé de neige par le vent dominant tout au long de l'hiver. En plein hiver, c'est assez dangereux : 5 cm de précipitation pouvant se transformer en 1 m de neige accumulée avec des corniches effrayantes de plusieurs mètres. Le bol est très facile d'accès depuis la route. Nous avons skié 200 m de vertical sur de la belle neige, sur l'épaule et au fond du bol. Les 200 m restants étaient glacés. Il existe d'autres lignes plus raides les unes que les autres, mais c'est souvent court en vertical.

Tablelands, Winterhouse Brook Canyon et Trout River Bowl Photo : Thomas Thiery - Lieu : Tablelands, à droite Trout River Bowl, au centre Winterhouse Brook Canyon et à gauche Southwest Gulch

4. Southwest Gulch alias SWG

La plus grande diversité de terrain, nous l’avons trouvée à Southwest Gulch en bordure de Tablelands : pente raide, forêts ouvertes, bols, pentes faibles et aussi des lignes avec un grand potentiel de vertical de l'ordre de 400 m. Le vertical est plus souvent de l'ordre de 150 m - 250 m. La météo fut extrême sur deux jours, nous avons donc eu peu du temps pour bien profiter de ce secteur. Les forêts ouvertes autour du refuge nous ont permis de skier par un temps à ne pas sortir dehors, en trouvant tout de même de belles conditions. Avec une météo acceptable, les possibilités de ski sont incroyables autour du refuge.

South West Gulch Photo : Thomas Thiery - Rider : Olivier Dion - Lieu : South West Gulch

La carte

Les skieurs représentent les zones que l'on a skiées. Cliquer sur l'icône en haut à gauche pour accéder au noms des montagnes et des lieux. Cliquez sur les icônes pour voir des photos du terrain.

Quelques liens